L’aéroport de Biarritz Pays Basque accueille le G7 du vendredi 23 août au lundi 26 août 2019 inclus.

Par décision préfectorale, l’aéroport sera fermé durant cette période.

INFORMATION IMPORTANTE :

Par Arrêté Préfectoral du 19 mars 2019, le stationnement des véhicules est interdit sur l’ensemble des parkings de l’aéroport du vendredi 23 août à 7heures au lundi 26 aout à 20 heures.

Consulter l’Arrêté Préfectoral.

Blog

Derniers articles

Les parkings de l’aéroport de Biarritz Pays Basque 10 avril 2019

Les parkings de l’aéroport de Biarritz Pays Basque

Il y a plusieurs zones de stationnement à l’aéroport de Biarritz Pays Basque, chacune d’elles est adaptée à vos différents besoins et ouvert 7j/7 et 24h/24.   Afin que cela soit plus clair pour vous, voici un récapitulatif de nos parkings 👇🏼     ⏱La Dépose Express : située directement […]

Les travaux à l’aéroport dernière semaine 13 mars 2019

Les travaux à l’aéroport dernière semaine

Et voilà nous y sommes, la dernière semaine de travaux à l’aéroport de Biarritz Pays Basque.             Pour la dernière fois, voici un récapitulatif de cette quatrième semaine 🤓 Sur la piste :   Le nouvel enrobé est officiellement posé 💪🏼 Dans l’aérogare   De nouvelles couleurs décorent désormais l’aéroport 🏢 […]

Les travaux à l’aéroport troisième semaine.

Les travaux à l’aéroport troisième semaine.

  Les travaux continuent à l’aéroport de Biarritz Pays Basque. Vous y êtes désormais habitués, voici le point sur ce qu’il s’est passé durant la semaine 3 ! 😉             Sur la piste : La diminution de la centrale d’enrobé sur le site     La pose du nouvel enrobé se poursuit […]

Air & Rail la série

L’avion coûte-t-il vraiment plus cher que le train ?
Quelle est la légitimité des compagnies à bas coûts dans un contexte de crise économique?
Le financement d’une liaison low-cost est-il moins justifié que le financement d’une LGV ?
Peut-on conclure que le transport aérien est moins respectueux de l’environnement que le transport ferroviaire?
Le service du transport ferroviaire pourra-t-il se substituer à l’offre du transport aérien ?